Aller en haut

Aller en bas

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Regarde les vaches, ça nage dans le bonheur et ça finit en hamburger - Raccoon

Aller en bas 
STAFF - White rabbit
avatar
HORS LIGNE

Messages : 117
Points : 676
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Regarde les vaches, ça nage dans le bonheur et ça finit en hamburger - Raccoon   Dim 12 Aoû - 9:17


Regarde les vaches, ça nage dans le bonheur et ça finit en hamburger


16 août - 20h02

La main refermée sur le pendentif accroché autour de mon cou, je fais glisser entre mes doigts le médaillon dans un geste machinal devenu routinier au point d'être chez moi un rituel de réflexion. Le regard plissé par la concentration, j'avise l'étal installé devant les conteneurs aménagés qui me servent de logement, et sur lequel sont exposés tout un tas de babioles à vendre. Après quelques minutes de silence, je tends finalement la main pour attraper un foulard rouge et blanc que je fourre à demi dans la poche du vêtement troué qui se fait pompeusement appeler short alors qu'il me couvre à peine les fesses. Je m'accroupis, récupère la caisse en bois que j'étais au départ venue chercher, et je prends enfin la direction du Boyuyu.

Le soleil s'est presque entièrement couché mais la chaleur étouffante n'est pas encore redescendue et je mets plus de temps que nécessaire à rejoindre l'entrepôt, mes pas ralentis par les températures bien trop élevées. Une lueur mutine éclaire mon regard lorsque j'aperçois enfin, derrière le barbecue, la tête bien trop chevelue du Raccoon. Je salue sur mon chemin quelques connaissances mais c'est vers lui que je me dirige, tout sourire, pour laisser tomber à ses pieds la caisse remplie de bières pas fraîches. Je me hisse sur la pointe des pieds et claque un bisou collant de sucre sur sa joue parce que j'étais en train de bouffer des bonbecs quelques instants plus tôt. Tsss ne dis rien, je sais que j'suis en retard mais regarde, j'ai un cadeau pour me faire pardonner. Je sors le foulard de ma poche et le lui tend comme s'il s'était agi d'une pierre précieuse. Je suis censée l'aider, le jeudi soir, à préparer la salle et la terrasse pour le barbecue, mais j'arrive constamment après la bataille. Face à son regard peu convaincu je hausse les épaules. Tu pourras... J'sais pas, cacher tes cheveux avec comme ça.




May you never outgrow bubbles
FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
STAFF - King of the grill
avatar
HORS LIGNE

Messages : 136
Points : 556
Voir le profil de l'utilisateur http://off-the-grid.forumactif.com/t179-raccoon-samuel-black-c-e
MessageSujet: Re: Regarde les vaches, ça nage dans le bonheur et ça finit en hamburger - Raccoon   Dim 12 Aoû - 10:03

Sam lève le nez du barbecue - qui consiste en un demi tonneau de métal monté sur des pieds en métal, bricolage maison - où il a savamment étalé les galets de charbon de bois, ainsi que les brindilles, le journal et tout ce qu'il faut pour faire flamber . Il y a deux cotés distinct au barbecue, deux grilles, c'est très important et Sammy est concentré sur sa tâche jusqu'à l'arrivé d'Aislin à qui il tend la joue pour un claquement sonore.

"hé salut ma belle, t'es en avance sur ton r'tard, j't'attendais pas avant une demi-heure hu hu. Oh t'as ramené la bière !"


Mais ce n'est pas le cadeau, et Sam regarde le foulard bizarrement avant de se passer une main dans les cheveux d'un air goguenard. Ils font des frisoutes hirsutes au dessus de son crâne, vivant leur vie sauvage sans aucun style.

"Mes cheveux ? Quoi ? Pourquoi j'irais cacher mon atout séduction. Tiens donne ça."

Samuel échange son paquet d'allumettes avec le foulard et roule celui-ci avant de le nouer à son front façon bandana des années quatre-vingt. Dans une mauvaise imitation de Rambo, il reprend les allumettes et en craque une en la balançant dans le barbecue.

"On va tout faire flamber mon colonel"








Revenir en haut Aller en bas
STAFF - White rabbit
avatar
HORS LIGNE

Messages : 117
Points : 676
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Regarde les vaches, ça nage dans le bonheur et ça finit en hamburger - Raccoon   Dim 12 Aoû - 11:54

Un sourire fiérot se dessine sur mes lippes et je hausse nonchalamment les épaules. Que veux-tu, j'avais plus faim que d'habitude. Je me fais toujours pardonner mes retards, en apportant à boire ou à manger, en lui offrant une connerie ou bien en nature quand je n'ai rien sous la main, parce qu'un cadeau par semaine ce serait beaucoup trop. D'autant qu'il m'arrive de lui filer un cadeau en arrivant, et de le récupérer avant de partir parce que "tu comprends, ce truc-là je pourrais le vendre super cher." Ouais, j'ai inventé les cadeaux à durée déterminée.

Sa répartie me tire une grimace désolée tandis que je secoue la tête. Ton atout séduction ? Désolée de te l'apprendre mais si j'avais dû m'arrêter à tes cheveux, j'aurais jamais fini dans ton pieu. Je dis ça pour l'emmerder parce qu'en réalité je ne me suis jamais arrêtée à ce genre de détails, j'ai couché avec plein de gars qui ne me plaisaient même pas sous prétexte qu'ils étaient amusants, charismatiques ou intéressants... Ou juste là au bon moment ! Ce n'est heureusement pas le cas avec lui, s'il ne me plaisait pas, je recommencerais pas toutes les semaines, mh. Je baisse le nez sur le barbecue dans un sourire. Tu sais c'qu'il nous manque ? Une plancha. Ce serait top pour faire cuire des légumes à manger avec tes steaks... Je me penche pour choper une bière, que je lui tends avant de me servir moi-même. Bon, raconte ta semaine, j'ai loupé quoi ?


May you never outgrow bubbles
FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
STAFF - King of the grill
avatar
HORS LIGNE

Messages : 136
Points : 556
Voir le profil de l'utilisateur http://off-the-grid.forumactif.com/t179-raccoon-samuel-black-c-e
MessageSujet: Re: Regarde les vaches, ça nage dans le bonheur et ça finit en hamburger - Raccoon   Dim 12 Aoû - 18:08

"faim à essayer un steak ? J'veux dire un steak de viande ? Non ? Bon je laisse la seconde grille, j'ai une nouvelle recette de steak veggie : pois chiches, haricots rouges, oignons, poivrons, avoine, chapelure et bien sur Tofu ! Indispensable Tofu. Je l'ai épicé au paprika pour que ça soit moins fadasse. "

Sam a un rire en secouant la tête ce qui fait tressauter ses bouclettes. Il n'en a tellement plus rien à foutre de son apparence quand avant, il faisait quand même attention en allant à la salle de sport, en se rasant. Et malgré ses tenues extravagantes ou teenager de l'époque, il aimait plaire. Aujourd'hui, il plait autrement, sans prise de tête, sans même draguer. S'il plait à quelqu'un c'est bien, sinon ça n'a pas d'importance. Il est heureux.

"Pourquoi finir dans mon pieu ? Finir...c'est nul. C’est commencer dans mon pieu ma belle, en plus c'est plutôt le tien de pieu.
Hé bonne idée la plancha. Ça changerait des épis de maïs grillés et des patates. On essaiera ça la semaine prochaine."

Sam surveille les flammes, pour l'instant trop fortes pour faire cuire quoique ce soit. Alors il prend deux bouteilles de bières dans le carton, les ouvre et en donne une à Aislin avant de boire une gorgée de l'autre.

"La semaine ? J'ai commencé à peindre le coté nord des arènes, tu sais, près du réservoir. Y avait que des grafittis et tags d'insultes. j'ai commencé une fresque que j'appelerais ... GREEN CASH ON THE DESERT (clic). Mais j'vais manquer de peinture, faudra que j'bouge à Niland, et sinon, bah j'ai fait mon émission Dimanche, tu l'as écoutée ? Et j'm'suis occupé de la projection du film à la bibliothèque. Une semaine bien remplie, t'sais. Et toi ma belle ? Quoi d'neuf ? "






Revenir en haut Aller en bas
STAFF - White rabbit
avatar
HORS LIGNE

Messages : 117
Points : 676
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Regarde les vaches, ça nage dans le bonheur et ça finit en hamburger - Raccoon   Lun 13 Aoû - 4:01

Je fro'ce les sourcils. Non, j'ai pas faim à ce point-là. Je pourrais répondre le laïus habituel sur la souffrance animal et le fait que nos préférences alimentaires ne devraient pas avoir plus d'importance que la vie d'un être-vivant... Mais j'ai appris depuis le temps que pour garder ses amis il valait mieux éviter ce genre de debats. Je ne chercher pas à convertir mon entourage à tout prix, Sam est déjà suffisamment ouvert pour préparer des steaks de tofu au barbecue. Rigolez pas, pour la plupart des carnivores c'est considéré comme un blasphème. Bonne idée le paprika, j'suis sûre que c'est délicieux. Ses expériences culinaires ne sont pas toujours une réussite, mai elles ont le mérite d'être originales.

J'ai un mouvement significatif de la tête, pour dire qu'il marque un point. T'as raison. D'ailleurs tu vas voir, j'ai acheté des nouveaux coussins, tu vas être ravi de tester. Mon lit prend tout le mur du fond de l'un des conteneurs, deux matelas sont superposés sur le sommier, et surtout un nombre incroyable de coussins habille les draps. J'ai besoin que ce soit moelleux à l'extrême, j'adore la sensation de me perdre sous les couvertures et les oreillers, je change les coussins régulièrement, et j'en cherche constamment des nouveaux. Disons que dans tous les cas, il ne faut pas aimer la déco épurée pour venir squatter chez moi.

Appelle-moi quand t'as fini que j'vienne voir ça... Tu sais, ça se trouve tes fresques finiront sur les cartes postales. Tu sais celles qu'ils vendent devang Salvation mountain. Les touristes raffolent de l'art, je suis sûre que ça se vendrait bien... C'est que j'ai développé une âme de commerciale voyez vous. Ouais, j'ai écouté dimanche. 'Fin j'suis arrivée à la fin. Je suis aussi arrivée à la fin du film à la bibliothèque... J'ai un sérieux problème de timing et de ponctualité. Mon regard s'illumine soudain quand je lève le nez vers lui. Moi j'ai un nouveau projet. J'vais faire des interviews des Snowbirds, et de certains campeurs. La plupart ont voyagé ou vécu des trucs fous. J'sais pas encore sous quelle forme... Soit je trouve un concept sympa sur la radio, soit je les publie sur mon site. En réalité c'est un blog mais le mot n'est pas assez pro, ça me dérange.



May you never outgrow bubbles
FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
STAFF - King of the grill
avatar
HORS LIGNE

Messages : 136
Points : 556
Voir le profil de l'utilisateur http://off-the-grid.forumactif.com/t179-raccoon-samuel-black-c-e
MessageSujet: Re: Regarde les vaches, ça nage dans le bonheur et ça finit en hamburger - Raccoon   Lun 13 Aoû - 10:00


Samuel sait bien qu'elle va décliner, mais il aime la taquiner. Justement parce qu'elle ne lui prend pas la tête à vouloir à toute force l'empêcher de bouffer de la viande. D'ailleurs, il fait attention, il n'achète pas des trucs où les animaux sont élevés en batterie. Et la viande rouge, c'est uniquement le jeudi soir. Vous avez vu le prix que ça coute, sérieux ? Et il s'amuse à tenter des trucs veggie, cherche des recettes, les modifie, en invente, pour plaire à la belle et aux autres vegan du groupe.

"T'sais quoi ma belle ? J'aimerais bien tenter un potager. T'voudrais pas m'aider, j'y connais que dalle mais j'ai envie de cultiver mon jardin."


Samuel affiche un lumineux sourire qui éclaire son regard bleu-vert, changeant. Il ne présume jamais du fait qu'ils vont passer la nuit ensemble, parce que leur rendez-vous pour être régulier n'est en rien obligé et jusqu'à la dernière seconde, on n'est sur de rien, mais ça se présente bien pour ce soir, et il en est content.

"Nouveaux coussins ? J'ai hâte de voir ça.
Hum j'suis pas sur de vouloir finir en carte postale, c'est une œuvre grandeur nature, c'est nul qu'elle soit résumée sur une carte. En plus pour Salvation, tu sais c'que j'pense des prêcheurs ! "


Pas que du bien ça non. Son enfance et le paternel l'ont trop marqué pour qu'il les aime. Sam chasse tout ça dans un rire, aujourd'hui il s'en fout royalement. Aislin est marrante, toujours à la bourre, toujours en retard, c'est fascinant. Elle doit vivre en décalage permanent.

"Ah purée, c'est chouette ! Mais pourquoi tu fais pas les deux ? A la radio et sur ton blog ! Je trouve que c'est une idée géniale ! Tu vas commencer par qui ?! "







Revenir en haut Aller en bas
STAFF - White rabbit
avatar
HORS LIGNE

Messages : 117
Points : 676
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Regarde les vaches, ça nage dans le bonheur et ça finit en hamburger - Raccoon   Lun 13 Aoû - 10:43

J'écarquille les yeux. Un potager ? Ce serait génial ! Mon enthousiasme n'est pas feint du tout. Mais faudra trouver une installation, je doute que tu puisses faire ça en extérieur avec la chaleur qu'il fait... Puis ça va demander beaucoup d'eau. Je ne suis pas une experte, mais je m'y connais malgré tout un peu en jardinage, c'est quelque chose que j'ai déjà fait, pas avec mon père parce qu'on n'avait pas de jardin mais lors de certains voyages. En revanche je ne m'y connais pas en ce qui concerne le jardinage dans le désert, je ne sais pas quels genres de légumes on peut faire pousser par ici. Peut-être qu'avec une sorte de serre ce serait possible, encore faudrait-il avoir les moyens d'en installer une.

Je ne présume pas du tout du fait qu'on couchera ou non ensemble ce soir, parce que croyez-le ou non il nous arrive de nous poser chez moi et de seulement passer quelques heures à discuter en buvant une bière... Parfois il nous arrive même de seulement dormir. En revanche j'espère toujours qu'il viendra bel et bien chez moi, peu importe ce qu'on y fait, parce que je m'accommode assez mal de la solitude. J'ai grandi dans une maison qui était sans cesse prise d'assaut par tous les amis de mon père, je ne suis pas faite pour le calme et le silence, j'aime avoir du monde chez moi, et le fait que mon chez moi soit désormais composé de trois conteneurs dans le désert n'y change absolument rien. La compagnie de Sam m'est agréable, il n'est pas prise de tête, pas insistant, il n'attend rien de particulier et c'est reposant.

Je hausse les épaules. Vois pas ça comme une façon de résumer ton art, plutôt comme... Un moyen de le faire connaître, tu vois ? L'idée que son oeuvre parcourt le monde sur une carte postale me plaît, en tout cas. Mais oui, je comprends ses réticences à ce qu'elle soit associée à Salvation mountain. Si... J'pourrais sans doute faire les deux si les gens acceptent de passer à la radio. J'sais pas par qui je vais commencer, j'ai plusieurs idées mais y a ce type là, un ex-militaire je crois, on a rapidement discuté et il m'a assuré qu'il avait fait des trucs fous. J'vais sûrement commencer par lui, il avait l'air enthousiaste.



May you never outgrow bubbles
FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
STAFF - King of the grill
avatar
HORS LIGNE

Messages : 136
Points : 556
Voir le profil de l'utilisateur http://off-the-grid.forumactif.com/t179-raccoon-samuel-black-c-e
MessageSujet: Re: Regarde les vaches, ça nage dans le bonheur et ça finit en hamburger - Raccoon   Mar 14 Aoû - 10:19


"ouai, c'serait cool. On pourra construire une serre ou bien trouver un endroit au frais, près d'un réservoir ou d'un des trous d'eau, ça fera moins loin à transporter la flotte. J'sais pas, à la bibliothèque on devrait trouver des plantes qui pousses, tiens, les courges faut de la flotte mais ça supporte hyper bien la chaleur, et les cactus qui donnent des figues de barbarie. J'vois ça comme une oasis miniature. Oh on pourrait planter un dattier, des figuiers... ça serait green hein ? Hu hu hu."

Sam surveille les flammes et les réduit patiemment, il faut que ça braise la viande et le tofu sans le cramer. La graisse de viande relançant le feu, il fait toujours cuire le tofu d'abord. Près de lui il a une glacière et dans un panier, du pain qui sert d'assiette, de support à hamburger. La boulangère lui donne le pain de la veille qu'elle ne vend plus. Il est un peu plus dur, mais parfait pour cet usage, et gratos surtout.

"T'as faim ma belle ? J'te faire cuire un Vegaburger ? Hu hu, on dirait une arme de Goldorak. Fulguropoing, Vegaburger. Hu hu hu."

Posant un steak vegan sur le feu, Sam le surveille avec attention.

"Je m'en fous que mon art fasse le tour du monde. J'l'ai fait pour Cash cette fresque. J'crois que ça lui plait de voir sa bouille en vert. Tout le monde se souviendra du raton de Slab City.
Ah l'ex militaire ? C'est pas le blond là ? Belle gueule, beau cul. Tu choisis bien. Même s'ils veulent pas témoigner directement à la radio, ça t'empêche pas d'en parler sur ce support. Un genre de récit de vie, une fresque verbale. Des couleurs dans les mots, un truc qui pète. "








Revenir en haut Aller en bas
STAFF - White rabbit
avatar
HORS LIGNE

Messages : 117
Points : 676
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Regarde les vaches, ça nage dans le bonheur et ça finit en hamburger - Raccoon   Mar 14 Aoû - 12:39

Je dodeline de la tête. Même près d'un réservoir, je pense qu'il faudra construire une serre. Tu veux un potager pour toi seulement ? Parce que si tu fais un truc collaboratif où tout le monde peut aider... On aura aussi de l'aide pour le matériel, pour construire la serre et le reste. Personnellement j'aime les idées d'activités de groupe, où tout appartient à tout le monde, un peu comme le Boyuyu. Mais comme c'est l'idée de Samuel, je ne tiens pas à l'obliger à quoi que ce soit, s'il veut seulement des légumes pour sa conso personnelle, je ne vais pas le forcer à partager ! Mon regard s'illumine d'un sourire et je confirme. Ouais, clair que ça s'rait green. J'me renseignerais, ok ? Tu m'diras ce qu'il te faut, j'fais plein d'aller-retours tout le temps, j'pourrais te ramener des trucs. Parfois je vais à Niland, souvent à la frontière, et puis il m'arrive de partir plusieurs jours et de pousser bien plus loin.

Ouais, j'crève la dalle. Je roule des yeux dans un rire. Tu parles, le vegaburger c'est juste une arme pour faire fuir les carnivores, mh. Oh pas lui, mais j'ai connu des tas de gens qui grimaçaient comme s'ils étaient prêts à gerber rien qu'à l'idée de goûter du tofu ou du soja...

Je tourne la tête. En parlant d'raton, il est où ? Tu l'as envoyé voler des trucs ou quoi ? Cette bestiole est aussi fourbe que son maître, c'est certain. Si, c'est lui, enfin j'crois. En tout cas ouais, il est beau gosse. Un sourire mutin appuie mes propos, moi non plus je n'ai pas que des pensées innocentes, mh. Une fresque verbale ? C'est une bonne idée ça, t'es décidément un grand poète mh ? Je suis plus douée avec les images qu'avec les mots, même si je me débrouille malgré tout. De toute façon j'te montrerais avant de diffuser quoi que ce soit.



May you never outgrow bubbles
FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
STAFF - King of the grill
avatar
HORS LIGNE

Messages : 136
Points : 556
Voir le profil de l'utilisateur http://off-the-grid.forumactif.com/t179-raccoon-samuel-black-c-e
MessageSujet: Re: Regarde les vaches, ça nage dans le bonheur et ça finit en hamburger - Raccoon   Sam 18 Aoû - 22:44



Non, pas que pour moi, ma Belle. Pour le Boyuyu. Histoire qu'on puisse avoir un peu plus à bouffer. Si des gens veulent aider, bien sur qu'ils sont les bienvenues. Tiens Apolline, elle voudrait bien réussir à faire pousser de l'hibiscus. On peut ajouter un coin au potagerserre.

Sam sourit à la description du Vegaburger. Lui n'est pas contre gouter. Il faut bien qu'il améliore sa recette !


'sur que j'suis un poète, j'ai appelé mon raton Cash ! ça t'donne le niveau. Mais impossible de rien lui apprendre ! Il vole les bières tout seul ! Non là il doit être vers le canal ou près d'un réservoir. Il va direct à la flotte quand le soir vient. J'ai peur qu'il s'fasse bouffer par un coyote un d'ces quatre...

Sam retourne le veggiburger d'un geste dextre.

Bien cuit j'imagine ? Ou tu préfères ton tofu saignant ?

L'éternelle blague entre deux, dite sur un ton bon enfant.

Bah tu sais que tu fais c'que tu veux à la radio mais j'te donnerais mon avis même si j'ai aucun doute que ce soit bien.

Le burger végétarien prêt, il le met dans du pain, avec la sauce qu'aime  Aislin - il le sait depuis le temps - et lui tend d'un air attentif et interrogatif, attendant qu'elle goute et lui donne son verdict. (Papy dit qu'ils sont bons, et toi ?)





Revenir en haut Aller en bas
STAFF - White rabbit
avatar
HORS LIGNE

Messages : 117
Points : 676
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Regarde les vaches, ça nage dans le bonheur et ça finit en hamburger - Raccoon   Dim 19 Aoû - 17:23

C'est une idée géniale... A ce rythme tu vas pouvoir transformer le Boyuyu en resto, t'auras la matière première pour. Certains auraient tendance à penser qu'il manque un élevage mais étant donné que je ne mange pas de viande, ce n'est pas du tout un problème à mes yeux ! Les gens sont souvent surpris de voir les plats qu'on peut faire sans utiliser de protéines animales. Oh, l'hibiscus c'est super bon en plus. On va pouvoir inventer de nouveaux cocktails.

J'ai un sourire en secouant la tête. Non, il est trop malin pour s'faire bouffer. Je ne sais pas comment c'est possible, d'ailleurs. Il retrouve le chemin à chaque fois ? Comment il te trouve, toi ? Tu crèches jamais au même endroit... Je ne serais pas surprise que Cash soit devenu une bestiole indépendante, tiens, qui fait sa vie dans le campement en venant réclamer à bouffer à Sam de temps en temps.

J'ignore sa blague en roulant des yeux, secouant légèrement la tête une nouvelle fois. Je sais bien, c'est pas ton accord que j'cherche... C'est plus... Ouais, ton avis. Histoire de m'rassurer, tu vois ? Je ne suis pas objective face à mon propre travail, c'est une évidence, du coup un avis extérieur est toujours bien pour s'assurer qu'on n'a pas commis d'impairs, que le sujet est bien aussi intéressant qu'on le voudrait. J'attrape une feuille de sopalin pour la tendre au Raccoon dans un sourire, réclamant mon burger !



May you never outgrow bubbles
FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
STAFF - King of the grill
avatar
HORS LIGNE

Messages : 136
Points : 556
Voir le profil de l'utilisateur http://off-the-grid.forumactif.com/t179-raccoon-samuel-black-c-e
MessageSujet: Re: Regarde les vaches, ça nage dans le bonheur et ça finit en hamburger - Raccoon   Sam 25 Aoû - 14:50

Des cocktails à l'hibiscus ? J'suis sur qu'Apo en connait pleins d'jà. Tequila Hibiscus ? Faudrait trouver un truc comme ça...humm comment on l'appel'rait ? Le Raccoon ? Hu hu, en toute modestie, hein !

Sam cherche du regard comme si Cash allait surgir mais non. Il hausseles épaules vaguement

J'sais pas. j'dois sentir de loin faut croire, hu hu. Il me trouve toujours. C'était pareil à Vancouver et à New-York. Il a une sorte de radar à Sam. Il dort avec moi la journée quand j'suis à la tour de radio.

Sam sert Aislin,espérant que cette fois il tient une bonne recette, même si ça ne l'empêchera pas d'en tester une autre. Sur la grille à coté, il met des saucisses pour ceux qui vont bientôt arriver pour chercher de la bouffe ! C'est bien l'heure du coup de rush des affamés du Boyuyu. Certains laissent un peu de thune comme les bikers de passage, d'autres donnent des breloques, réparent un truc qui va de traviole, file de l'alcool, des légumes, n'importe quoi pour avoir le sentiment de troquer. Une gamine maigrelette vient parfois et troque contre un sourire, une fleur, un fil coloré que Sam entortille et noue dans une mèche de cheveux.

j't'donnerais mon avis, sur. Bon commence par me donner le tient. Il vaut quoi ce burger ?






Revenir en haut Aller en bas
STAFF - White rabbit
avatar
HORS LIGNE

Messages : 117
Points : 676
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Regarde les vaches, ça nage dans le bonheur et ça finit en hamburger - Raccoon   Sam 25 Aoû - 18:18

J'écarquille les yeux. Le Raccoon, tu plaisantes ? C'est Apo qui va cultiver les plantes, le cocktail devrait porter son nom. Essaie pas d't'attirer tous les louanges, hein. Je dodeline de la tête, fais la moue. Et puis bon, tequila-hibiscus, ça doit être bon, mais j'pense qu'on peut trouver quelque chose d'un peu plus travaillé, non ? Ajouter des épices, des agrumes, j'en sais rien moi... Je n'ai jamais été barmaid, mais j'improvise souvent des cocktails en me disant advienne que pourra... On va pas se mentir, souvent c'est un échec cuisant et c'est dégueulasse, ou seulement passable, mais parfois j'ai eu de très bonnes surprises !

Ouais, c'est futé ces bêtes-là... A mon avis c'est tes cheveux qui gardent l'odeur ! Je plaisante dans un sourire amusé. Ah, vous dormez ensemble dans la tour, du coup ? J'sais bien qu'il squatte là-bas parfois, pour faire la sieste ou quand il a nulle part ailleurs où pioncer.

Je récupère le veggieburger, une feuille de sopalin pour ne pas m'en foutre de partout, et croque dedans en plissant le nez, prête à donner mon verdict. Mmh, ça rend vraiment bien avec les haricots rouges ! Mais c'pas assez épicé à mon goût, t'as pas d'la sauce piquante sous le coude, par hasard ?



May you never outgrow bubbles
FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
STAFF - King of the grill
avatar
HORS LIGNE

Messages : 136
Points : 556
Voir le profil de l'utilisateur http://off-the-grid.forumactif.com/t179-raccoon-samuel-black-c-e
MessageSujet: Re: Regarde les vaches, ça nage dans le bonheur et ça finit en hamburger - Raccoon   Mer 29 Aoû - 14:03

Hé moi aussi j'vais les cultiver les plantes. Pfff le Mondolline, vlà comment j'l'appelerais et c'était juste la base la tequila et l'hibiscus, t'sais bien que j'suis imaginatif, j'trouve d'autres trucs. Une once de poivre de Cayenne, un soupçon du jus de figues de barbarie. J'f'rais des essais.

Sam attend le verdict et sourit tout content que la jeune femme apprécie sa recette. Il se penche et cher dans la caisse en plastique qui contient son matériel du jeudi soir pour la confection des hamburgers. Il en sort un pot de confiture de 1kg contenant une mixture rouge-orangée. Le couvercle métallique un peu mangé par l'acidité du piment.

J'dors d'temps en temps dans la tour, avec Pacboy, c'dépend.

Sam n'a pas d'endroit fixe où crécher de la même façon que s'il voit et s'occupe de son fils tous les jours, il n'a pas celui ci tout le temps. Aujourd'hui Padman dort avec Melody et sa copine qui a un nom de pierre précieuse... Améthyste ? Saphir ? Quelque chose comme ça. Parce que ce soir normalement, Sam dort chez Aislin.

Tiens, fais gaffe au piment, ça arrache. C'est l'mexicain qui m'la donné, tu sais, celui qu'on appelle Machete. J'crois que c'est femme ou alors sa mère qui l'a préparée, mais c'est familial... Garanti spécial ulcères.








Revenir en haut Aller en bas
STAFF - White rabbit
avatar
HORS LIGNE

Messages : 117
Points : 676
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Regarde les vaches, ça nage dans le bonheur et ça finit en hamburger - Raccoon   Ven 31 Aoû - 14:04

Son air presque outré m'arrache un rire et je dodeline de la tête. Je sais rien du tout, j'crois que c'que je vois. Tu me feras goûter ton cocktail et on en reparlera, ok ? Les ingrédients dont il parle me font envie, mais en même temps j'ai toujours trouvé les épices... Et la bouffe très poétiques. Ouais, cherchez pas. Du coup j'attends de goûter pour être sûre que ça ira bien ensemble. En tout cas l'idée m'plaît. Tu peux compter sur moi pour t'aider. Il y a quelque chose de très gratifiant dans le fait de cultiver la terre et d'utiliser ses propres récoltes pour se nourrir -ou dans notre cas pour faire des cocktails-. Si je peux j'évite de toute façon les supermarchés comme la peste pour tout ce qui est alimentaire.

Je bat des cils dans un sourire. Eh, j'ai été en Inde pendant des mois, j'crains plus le piment. Ou presque plus... Enfin mon palais est habitué à ce que ça arrache la gueule, disons. Je récupère un couteau pour prendre la mixture et l'étaler dans mon burger, en faisant gaffe quand même à ne pas en mettre trois tonnes. Non pas que j'ai peur de me cramer la langue, mais si ça tue tout le goût ça n'a plus aucun intérêt, et son steak de tofu est drôlement bon alors ce serait con. Et t'as l'projet de t'trouver un chez toi dans l'coin un jour ou pas du tout ? J'ajoute dans un sourire : Non pas que j'aime pas t'avoir chez moi, mh...



May you never outgrow bubbles
FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
STAFF - King of the grill
avatar
HORS LIGNE

Messages : 136
Points : 556
Voir le profil de l'utilisateur http://off-the-grid.forumactif.com/t179-raccoon-samuel-black-c-e
MessageSujet: Re: Regarde les vaches, ça nage dans le bonheur et ça finit en hamburger - Raccoon   Dim 2 Sep - 10:19

t'sais bien qu't'es ma gouteuse officielle ! Bien sur que tu vas essayer toutes les recettes ! J'demanderais quand même à Apo avec quoi ça s'marie bien l'hibiscus. Moi j'aime bien la couleur de c'truc, mais l'gout en lui-même...ça mérite d'être amélioré !

Samuel serait bien d'accord avec la jeune femme ! Il y a quelque chose de très gratifiant dans le fait de cultiver soit même ses produits, mais aussi d'être libéré du consumérisme forcené de l'Amérique. Depuis qu'il est ici Sam se sent libéré ! Il laisse s'exprimer son coté créateur, artiste et bohème.

Les gens commencent à affluer autour du barbecue et Raccoon distribue des pains-saucisse en discutant avec Aislin, s'interrompant parfois pour un salut à quelqu'un ou une accolade amicale.

hé ! moi j'ai vécu avec une indienne pendant des mois ! et mon palais ne s'en ai pas encore remis !


Il a toujours une sensibilité extrême au piment qu'il fuit savamment ! Son regard s'éclaire à la question d'Aislin, pétille, amusé, gentiment moqueur.

J'espère bien que j'te saoule pas, de toute façon tu m'le dirais ! Huhu. J'vais t'emmerder encore un peu chérie parce que non, j'envisage pas pour l'instant d'avoir un logement... ça d'mande trop d'énergie d'avoir un chez soi et puis j'aime bien aller chez les uns ou les autres. P'tre quand Pacboy s'ra plus grand, j'sais pas...Pour l'instant, ça a pas l'air de l'déranger. Dans quoi tu m'verrais habiter ?






Revenir en haut Aller en bas
STAFF - White rabbit
avatar
HORS LIGNE

Messages : 117
Points : 676
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Regarde les vaches, ça nage dans le bonheur et ça finit en hamburger - Raccoon   Mer 5 Sep - 15:39

Un large sourire satisfait se dessine sur mes lèvres, creusant les fossettes sur mes joues. Y a intérêt ! Autant je ne suis pas forcément douée pour préparer les cocktails, j'ai du mal à trouver les mélanges qui se marient bien, autant j'adore les goûter. J'aime bien le goût d'l'hibiscus. Mais tout est toujours meilleur avec un peu d'alcool. Je crois que j'ai commencé à boire bien trop jeune pour mon propre bien !

Je hausse les épaules dans un sourire moqueur. C'est parce que t'es une p'tite nature, ça. En réalité outre mon séjour en Inde, j'ai toujours eu l'habitude des épices et des plats relevés, parce que mon père adorait ça et qu'il a tenté de m'y habituer très tôt.

Si je comprends le point de vue de Samuel, je ne suis pas tout à fait d'accord avec lui. De l'énergie ? Au contraire, j'trouve ça reposant de pouvoir juste être seul chez soi parfois. Et pourtant Dieu sait que j'aime être entourée, d'ailleurs il y a très souvent du monde chez moi. Mais c'est juste rassurant de savoir que si je veux, j'ai quand même un endroit à moi où me retrouver seule avec moi-même. J'sais pas trop, dans un truc fou genre... Une carcasse d'avion, c'genre de choses. Certainement pas dans une maison habituelle ou dans un bête appartement en ville !



May you never outgrow bubbles
FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
STAFF - King of the grill
avatar
HORS LIGNE

Messages : 136
Points : 556
Voir le profil de l'utilisateur http://off-the-grid.forumactif.com/t179-raccoon-samuel-black-c-e
MessageSujet: Re: Regarde les vaches, ça nage dans le bonheur et ça finit en hamburger - Raccoon   Mar 11 Sep - 9:16

Samsam éclate de rire et confirme, l’œil espiègle

p'tite nature ? c'est c'que disait toujours la mère de Pacboy ! J'sais pas si c'était que rapport au piment...


Raccoon n'est pas du tout convaincu concernant la nécessité d'avoir un chez-soi.

Reposant ? Mais faut faire l'ménage, décorer, trier. Où j'habitais avant à NY t'aurais vu l'empilement de bordel qu'il y avait...Finalement en m'barrant à Quantico, j'ai gardé juste qu'ques affaires. J'sais pas c'qu'est devenu le reste mais ça m'manque pas alors que ça m'semblait indispensable ! J'suis sur que si j'avais un coin à moi j'recommencerais !

Une carcasse d'avion ? Hu... tu m'prends pour Indiana Jones ? C'est flatteur mais j'suis moins aventureux que ça ! Une cabane c'est cool. En fait j'aime bien être à la tour de la radio. Sauf que c'est haut et que j'ai l'vertige... Comment t'as eu l'idée des containers ?







Revenir en haut Aller en bas
STAFF - White rabbit
avatar
HORS LIGNE

Messages : 117
Points : 676
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Regarde les vaches, ça nage dans le bonheur et ça finit en hamburger - Raccoon   Mar 18 Sep - 8:21

J'ai un rire, amusée, mais la curiosité plisse mon regard. On n'a que très peu parlé de la mère de son fils, et je suis intriguée à son sujet, je ne peux pas m'en empêcher. Je me demande à quoi elle ressemble, à quoi ressemblait leur vie ensemble aussi... Mais je ne me demande pas, en revanche, pourquoi ils se sont séparés. Il faut être cinglé pour penser pouvoir mettre le Raccoon dans une cage, aussi jolie soit-elle.

Tout ça ? Tu divagues complètement. Déjà l'ménage... Bah au pire sur le campement tu trouveras toujours quelqu'un pour le faire à ta place en échange d'un truc à bouffer... Beaucoup préfèrent la nourriture à l'argent ici. Pour c'qui est d'la déco je peux m'en charger pour toi. J'accompagne mes propos d'un battement de cils enjôleur. Et pour le tri bah... Ouais, t'as qu'à pas ramasser toutes les merdes qui passent, aussi ! Sur ce point je ne peux rien faire pour lui... Moi-même je ne suis pas un grande adepte du minimalisme alors je serais mal placée pour le conseiller malheureusement !

Ouais, j'te vois bien dans une cabane aussi... Une cabane sur la plage alors, t'as un look de Robinson Crusoé. Je hausse les épaules. Pour les conteneurs j'ai pas vraiment d'mérite en fait, c'est mon père qui a eu l'idée. Enfin, moi j'ai trouvé le premier, et de base j'voulais seulement qu'il m'aide à faire des ouvertures pour qu'ce soit habitable. C'est lui qui s'est dit que c'était dommage de se contenter d'un seul conteneur.



May you never outgrow bubbles
FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
STAFF - King of the grill
avatar
HORS LIGNE

Messages : 136
Points : 556
Voir le profil de l'utilisateur http://off-the-grid.forumactif.com/t179-raccoon-samuel-black-c-e
MessageSujet: Re: Regarde les vaches, ça nage dans le bonheur et ça finit en hamburger - Raccoon   Lun 24 Sep - 16:11

"j'aime pas que des gens mettent leurs nez dans mes affaires, au sens propre comme au figuré ! Enfin avant c'était une nécessité, j'ai pas toujours fait que du légal tu vois, mais...voilà ça m'est resté."

Avant il ne pouvait pas se permettre que quelqu'un fouine dans les faux papiers qu'il confectionnait. Il a lâché l'activité aujourd'hui, sauf que Nina le tanne pour avoir des passeports pour elle et son mari ! Et Nina est une amie. Haaaaaa ! Dilemme. Enfin, il ne peut décemment pas la laisser dans la mouise quand il a la capacité de l'aider, alors...il a déjà commencé à chercher du papier digne de ce nom, ainsi que les encres. C'est que Samsam ne fait que du haut de gamme.

"Tu t'chargerais de ma déco ? Oh oh ! C'est presque une déclaration d'amour ça ma belle ! J'l'prends comme ça en tout cas, hu hu hu !"

Robinson Crusoé, l'image le fait rire. Elle est sans doute du à sa barbe rousse et ses boucles folles !  

"Qui sera mon Vendredi ? Puisque j'ai déjà mon Jeudi !"

Il assure un clin d’œil à Aislin avant de refourguer la responsabilité du barbecue à un des fidèles du Boyuyu. Samsam reprend des bières dans le bac, une pour lui, une pour la jeune femme et il l'entraine vers le tas de coussins sous les voilages de la terrasse.

"C'est vrai que c'est pratique tes cubes tout fait, ton père a bien eu raison tiens. Au moins t'as d'la place. Non vraiment j'sais pas. J'aime bien ne pas avoir de chez moi. Ça t'semble étrange ? Tiens regarde si j'avais un chez moi, ce serait chez toi ou chez moi le Jeudi ? Et est-ce que tu aurais quand même envie du Jeudi ? C'est trop d'questions ! Hu hu hu "










Revenir en haut Aller en bas
STAFF - White rabbit
avatar
HORS LIGNE

Messages : 117
Points : 676
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Regarde les vaches, ça nage dans le bonheur et ça finit en hamburger - Raccoon   Mar 25 Sep - 8:59

Boh tu sais, ici même si tu continuais à faire du pas légal tout l'monde s'en foutrait complètement. Je crois que sur le campement les 3/4 des activités sont illégales, et sans doute la moitié des campeurs a des ennuis avec la justice alors... Non, tous ne sont pas des criminels en fuite, loin de là. Certains ont juste pas envie de payer leurs impôts, par exemple. Il n'empêche qu'ils sont tous bien contents que personne ne vienne les emmerder ici.

Je papillonne des cils, un immense sourire aux lèvres. Mais bien-sûr qu'c'est une déclaration enfin ! T'en doutais ? T'es en manque d'affection Sammychou ? Pour la peine, je reviens coller une bise claquante sur sa joue, le regard brillant de malice. Aucune garantie que la déco t'plaira par contre, hein. Mais au moins bah... Ce sera décoré. Je fronce les sourcils, surprise : Quoi ? T'as personne le vendredi ? Baah, t'sais c'est pas plus mal, ça t'fait un jour surprise, ça peut être n'importe qui et paf ça change toutes les s'maines.

Comme j'ai fini de manger, je me laisse entraîner sur les coussins où je tombe sans aucune grâce, poussant un long soupir de soulagement comme si rester debout était une épreuve ! Non, ça m'semble pas étrange, tu fais bien comme tu veux tu sais. On pourrait alterner pour le jeudi, j'm'en fais pas pour ça. C'est juste... J'sais pas, tu fais comment si tu veux être seul ?



May you never outgrow bubbles
FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
STAFF - King of the grill
avatar
HORS LIGNE

Messages : 136
Points : 556
Voir le profil de l'utilisateur http://off-the-grid.forumactif.com/t179-raccoon-samuel-black-c-e
MessageSujet: Re: Regarde les vaches, ça nage dans le bonheur et ça finit en hamburger - Raccoon   Sam 29 Sep - 15:24

"Je m'en fiche des flics, c'est pas eux le pire dans l'équation tu vois ? Y a le FBI par exemple...et puis les autres."

Les autres poissons dans l'océan, les requins, ce que Sammy est loin d'être. A force de faire du trop bon travail, il s'est fait repéré, a attiré des convoitises, et ça c'est toujours dangereux.  
Un sourire solaire éclaire les traits de Raccoon qui répond sur le même ton de plaisanterie.

"Bien sur que j'suis en manque d'amouuuur. Comme 80% de la planète Chérie ! Et toi tu me sauves, comme tu sauverais un bébé phoque. "

Sammy rigole parce que question déco, il n'est pas compliqué, et celle d'Aislin globalement lui plait.

"Tant que tu me fais pas un truc gothique, je suis pas très osselets et cape de vampires ! Sauf pour Halloween ! "


Sam explique à Aislin la drôle organisation de sa vie
"Oui c'est le concept je crois... Et, oh j'ai personne le mercredi, le vendredi, le samedi et le Dimanche. Tu vois j'ai de la place pour l’imprévu, la radio et Paquito!"

Parfois il est seul, parfois avec son fils, d'autres fois avec un ou des amis, ou des amant.e.s, ces jours là ne sont jamais prévus. Les autres jours sont des repères, des points-piliers dans sa vie.

D'un geste naturel, Sammy passe un bras autour des épaules de  la belle brune dont il apprécie toujours la conversation.
"Si je veux être seul, je squatte la radio en général, en dehors des émissions, personne y squatte. Ou bien, je vais peindre un réservoir ou un bâtiment, une palissade, je prends une tente et je reste là quelques heures, quelques jours, ça dépend...ça m'arrive pas très souvent d'avoir besoin de solitude à ce point là ! " Sam rit et vient embrasser la jeune femme, dont les lèvres douces sont le dessert parfait. "On se fait un joint ?"





Revenir en haut Aller en bas
STAFF - White rabbit
avatar
HORS LIGNE

Messages : 117
Points : 676
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Regarde les vaches, ça nage dans le bonheur et ça finit en hamburger - Raccoon   Mer 3 Oct - 9:34

Du passé de Sam, je ne connais que les quelques bribes qu'il a bien voulu me raconter, au fil du temps, parfois sur l'oreiller, souvent avec quelques verres dans le nez. Mais les détails restent très flous pour moi. Le FBI, rien que ça ? J'ai compris assez rapidement que la justice n'était pas une alliée pour lui, mais je ne le pensais pas repéré par d'aussi gros poissons.

J'ai une grimace, qui tente de réprimer un rire. Arrête, c'est offensant pour le bébé phoque ça. Je pousse son épaule du nez dans un sourire amusé, avant d'écarquiller brusquement les yeux comme s'il venait de me révéler le secret de l'Univers. Oh mais oui ! Il faut qu'on fasse un truc pour Halloween ! On pourrait décorer tout le campement ! J'adore les fêtes, les déguisements quels qu'ils soient, et toutes les occasions sont bonnes pour se mettre dans la peau de quelqu'un d'autre, le temps de quelques heures.

Naturellement, je me cale contre lui quand il m'enveloppe de son bras. C'est vrai, t'es pas vraiment un solitaire toi. Et moi non plus. Je ferme les yeux, lui rend son baiser avant de hocher la tête. Mh, j'ai rien pris, c'est tout chez moi... T'as c'qu'il faut ou on s'rentre ?



May you never outgrow bubbles
FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
STAFF - King of the grill
avatar
HORS LIGNE

Messages : 136
Points : 556
Voir le profil de l'utilisateur http://off-the-grid.forumactif.com/t179-raccoon-samuel-black-c-e
MessageSujet: Re: Regarde les vaches, ça nage dans le bonheur et ça finit en hamburger - Raccoon   Dim 14 Oct - 18:26

Sam a un rire hilare et avoue "Oh ça c'est rien. Mon ex est de la DEA, si jamais elle apprenait ce que je faisais, elle me tuerait en me forçant à manger un curry d'agneau aux piments de son pays ! Et on est passé plus d'une fois à deux doigts de la catastrophe ! " C'était simple de pipeauter quand ils avaient chacun leur appartement, mais à Quantico, en essayant de monter un nouveau business, comment voulez-vous ?! Deva est naïve mais pas stupide. A partir de là Sam s'était ennuyé, étiolé dans cette vie commune et certaine que Deva aussi puisqu'elle avait choisi de partir en mission d'infiltration quelques mois à peine après la naissance de Padman.

"J’adore Halloween ! Faut que je trouve un costume sympa pour moi et Pac' ! Un truc en duo Moi en tigroo et lui en Winnie l'ourson, ou bien j'me déguise en Papa Nemo et lui en Nemo. Tu veux pas faire Dori ? Tu serais belle en bleu." Il peut trouver plein d'idée mais il ne promet pas qu'elles seront bonnes ! "Toi tu veux un truc qui fait peur ? Ah Nemo, son papa, Dori mais version zombie ! ça ce serait cool ! "

"J'ai ce qu'il faut mais j'ai envie qu'on s'rentre. Ça te va ?"
Sam se lève et tend la main à la miss pour l'aider à s'extirper des coussins. Il passe son bras autour de ses épaules pour traverser le Boyuyu sans se perdre, oh la belle excuse. Le chemin de chez Aislin, il le connait, c'est facile. La maison en container se profile après quelques minutes de marche









Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

HORS LIGNE

MessageSujet: Re: Regarde les vaches, ça nage dans le bonheur et ça finit en hamburger - Raccoon   

Revenir en haut Aller en bas
 
Regarde les vaches, ça nage dans le bonheur et ça finit en hamburger - Raccoon
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Johnny Hallyday : "Après mon accident, j'ai fait le ménage dans mon entourage"
» Dans ton cul ou dans mon cul ?
» Dans les steppes de l'Asie centrale ( Borodine )
» _Ne pas se faire prendre l'appareil photo à l'entrée ou dans la salle.
» [VIDEO] TH dans les guignols de l'info du 10 oct 08

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Off The Grid :: Slab City :: Campement :: Boyuyu-
Sauter vers: